kx 3 et modeS digitaux

Je ne vous avais pas encore parlé de cette petite merveille de chez elecraft , le kx3. Emetteur de 12 w possédant un bloc alimentation à pile interne (qu’il est d’ailleurs déconseillé d’utiliser-mieux vaut mettre un bloc piles à l’extérieur ca évitera d’ouvrir régulièrement l’émetteur)et une boite d’accord intégrée, c’est le jouet parfait pour les amateurs de SOTA, IOTA et autres activitées de plein air.

Mais ce n’est pas de cet aspect dont je vais vous parler mais de son utilisation en modes digitaux en effet ce tx posséde une première particularité qui consiste, si on le souhaite, de décoder et afficher les signaux psk31, rtty, et cw.

Fonction utile si l’on est en portable mais limitée car afficher un signal en psk31 c’est bien mais y répondre c’est encore mieux..il convient de jouer avec les macros ce qui en portable est limite mission impossible sauf pour les adeptes de la cw car il faut de taper les notes en cw et le tx les transforment en signaux psk ! limite débile…

Elecraft dans sa sagesse a donc développé un logiciel (pc obligatoire) qui drive le tx avec un seul cable usb et permet de surcroit de faire les mises à jour du firmware qui ont lieu régulièrement. 

Le programme dénommé kx3 utilité permet d’afficher les modes cw, psk et rtty et de passer en émission uniquement en psk et rtty. Il préférable de préparer quelques macros si vous voulez répondre à appels de stations rares de préférence avec l’éternel « tu 599 73 » Ce programme est basic et rapidement vous vous tournerez vers d’autres soft gratuits (ou payant que je n’ai pas testé mais qui semble intéressant d’autant plus qu’il parait exploiter pleinement la sortie i/q du tx -donc sa fonction sdr-une version démo est accessible en 32 ou 64 bits. Quant au paramétrage, bon courage, en version démo le panoramique a planté plusieurs fois-j’ai laissé tombé..-pensez à désactivez l’anti virus avant d’installer le soft en démo sinon il ne s’installera pas.). 

Revenons donc aux softs gratuits : en premier lieu : un excellent programme qui fonctionne parfaitement pour activer le CAT systeme est Commander qui fait partie de la suite DXlabs . Ce programme est facile à paramétrer même pour les débutants. 

Le deuxième programme à utiliser uniquement dédié aux modes digitaux est bien sur Multipsk de F6CTE, le couteau « Suisse » Français du digital régulièrement remis à jour qui dispose de quantité de modes numériques dont de nombreux peu utilisés sur les bandes amateurs (comme le Domino ou le MFSK-c’est un autre sujet). Il convient de cliquer en bas de l’écran au lancement du programme et le programme affiche « connecté » indiquant qu’il a trouvé « Commander » et vous pourrez piloter votre kx3 parfaitement en émission et réception. La particularité de Multipsk est aussi de pouvoir se servir de la fonction SDR (sortie i/q du KX3).


Une calibration est nécessaire mais j’ose avouer que le processus (normal) est plutôt complique pour le néophyte dont je fais partie et me suis donc contenté d’utiliser la sortie i/q du kx3 mais sans calibration (sans doute une hérésie).  J’ai par contre constaté qu’en se servant d’une simple carte son de base usb sur un mini pc tournant sous xp (et non la carte son interne), la réception est excellente (i/q <==cordon stéréo==>soundcard usb) en psk31 quand bien même aucun signal n’est entendu, le décodage fonctionnera parfaitement sur des signaux faibles.)

Un autre programme peu connu en France est FLDIGI, programme qu’adorent les stations us. Le soft est très complet au niveau du nombre de modes de transmission et les mises à jour sont fréquentes. A chaque lancement le programme interroge le serveur afin de vérifier les mises à jour.

Le CAT est facile à paramétrer avec un kx3 et fonctionne parfaitement. Ce soft qui avec le matériel Icom est plutot difficle à paramétrer notamment lorsqu’on utilise une adresse hexa différente de 70H m’avait déçu mais là rien à dire ..ca tourne et même au delà de mes attentes car au niveau réception en psk31 j’ai été bluffé et j’ai même voulu tester en rx les deux softs …(ce genre de tests est fait trés couramment par K2MO et sur sa chaîne youtube c’est un vrai régal de voir les tests d’autant plus qu’il arrive à simuler (comment?) de vraies conditions de propagation. )

bref je m’égare ci aprés vous verrez qu’en mettant Multipsk vs FLDIGI dans certains cas la réception est identique mais... 


dans d’autres , comme le montre la copie d’écran ci après (et bien sur dans les mêmes conditions de réception) fldigi ne produit pas d’artefacts et j’ai même pu constater que la selectivité est au rendez vous alors que dans bien des cas de réception quand une station puissante se présente, la réception des stations attenantes est impossible avec multipsk. (sauf à jouer avec les filtres comme sur l’excellent ICOM7000)

Bien sûr ce test n’est sans doute pas réalisé dans des conditions optimum (pas de calibration faite pour multipsk pour utiliser l I/q mais à contrario sur FLDIGI aucune calibration n’est nécessaire -sauf erreur de ma part) mais il a le mérite d’ouvrir le débat sur ce sujet. Les amateurs de dx , d’autant plus utilisateur de ce petit bijou qu’est le KX3 souhaitent surement réaliser de magnifiques contacts dans des conditions extrêmes sans pour autant se lancer dans des manipulations contraignantes.

Dernier test effectué dans les mêmes conditions : DM780 (version 5.00 2893)de la suite hamradio deluxe . La version gratuite toujours disponible sur certains sites (alors que le programme est devenu payant depuis le rachat de la licence à l’auteur)

Là indéniablement cette ancienne version (2010) est dépassée comme le montre cette copie d’écran.

Je n’ai pas mené de tests en JT65 car à mon avis le seul le plus performant actuellement en ratio nombre de stations décodées/minute me semble être JT65HF.

En résumé : le kx3 parfait pour les modes digitaux, à la hauteur de son investissement. 

ns © ERIC COHEN Tous droits reservés 2017