Hamnet 2.0 Suite des essais-2


Cette page est donc la suite du fil des essais entrepris par une équipe restreinte dans le Var

16/07/2013

voici des copies d'écran suite à l'implantation du programme mesh dans le routeur Lynksys wrt54g.

mesh hsmm 2,4 ghz
mesh radio ham

il convient maintenant de coller un deuxième routeur en face (sur la même fréquence bien sûr) et en principe les deux devraient se "trouver" tout seul et créer une table de routage automatiquement. La doc indique comment rerouter les ports en vue de mettre un serveur web, une caméra etc…ce sera l'objet de mes prochains essais.

Un autre essai intéressant sera de faire cohabiter le matériel ubiquiti et les "vieux" routeurs tournant en mesh, la passerelle devrait être les routeurs dual band et le flux devrait être transparent pour les utilisateurs.

08/08/2013

pas mal de petites nouvelles : je viens de bloquer mon routeur wrt54g en voulant passer du mode node en mode ap n'ayant pas attendu les 60 s fatidiques en débranchant le routeur…je cherche des infos pour relancer le routeur.

D'autre part je viens d'installer sur un raspberry pi le programme HSMM en suivant les indications  qui sont là en vidéo et en texte  . Après plusieurs reboot, le programme fonctionne , il convient de la paramétrer.  Je n'ai pas pu tester la liaison raspi-wrt54 en raison du blocage indiqué plus haut et viens de commander un second raspi histoire de tester la liaison raspi-raspi.

Cette application sous raspberry ouvre des horizons car le mini ordinateur coute moins cher qu'un routeur et l'on peut plus facilement y connecter des applications que sur un routeur. De plus en raison d'une alimentation light de 5 v et de son cout modique il est possible installer des "framboises" sur des points hauts. 

Se pose uniquement le probléme de connecter une antenne type verticale ou parabole..question à laquelle à l'instant précise je n'ai pas de réponse car le dongle wifi se connactant en usb je ne vois pas comment raccorder une antenne. 

Si vous avez la réponse 3615..

12/08/2013

je viens de trouver la solution pour faire redémarrer le routeur et j'ai rechargé le firmware de la dernière version broadband hamnet (mesh vient de changer de nom). Le wrt54 est reparti sans probléme une fois la manip faite. Il convient une fois que le routeur réponds à l'adresse 192.168.1.1 de charger immédiatement le firmware et non de le rebooter.

je vais pouvoir reprendre mes tests mais je m'apercois que le stick usb wifi qui est placé sur le rpi semble ne pas fonctionner en tout cas il est éteint et donc le pi node n'est pas visible dans la liste des nodes vus par le wrt54. Je vais me pencher dessus , je pense un probléme de driver ou de mauvaise config. 

13/08/2013

aprés avoir posté dans le forum du respberry pi mesh , le concepteur du programme Scott KK6DCI me donne rapidement les indications que je testerai dans la journée.  D'autre part sur le site de zl1fly , une page vient d'apparaître sous le nom shopping list vous détaillant les élements nécessaires pour monter une station mesh performante.

20/08/2013

Tout pleins d'infos : 

- le wrt54 est devenu finalement une brick (nom donné à un routeur ne répondant plus) en effet ayant voulu passer sur l'option access point mesh celui ci s'est définitivement bloqué et malgré toutes mes tentatives je n'ai pas réussi cette fois à le réanimer..faudrait voir Docteur House may be…

- Aprés de nombreuses heures et reformatage (s) des cartes du raspi , l'aide de remi F6CNB, et surtout de Léo fils d'un om du 05 féru de nouvelles techno et compétent, j'ai enfin réussi à faire tourner deux nodes mesh avec mes 2 raspberry. L'avantage est qu'un node est constitué d'un raspi, d'un wusb54 et d'un alimentation (qui peut être solaire). la connexion en ssh est nécessaire (j'avais un peu passé cette étape) avec un cable rj45 connecté à la box afin de paramètrer le setup.

la copie d'écran est là

(la framboise en fond a été mise pour mettre en valeur le rpi :) ) 

raspberry pi mesh mode radio amateur techno geek

l'inconvénient de ce systéme est qu'il fonctionne sur le canal 1 du wifi soit 2,412 ghz qui n'est pas exactement la fréquence dédiée au trafic numérique dans la bande radio amateur mais à celle du trafic amateur par satellite (utilisateur secondaire). Le plan de bande prévoit le trafic numérique sur 2,3 ghz soit 112 mhz au dessous d'où un léger problème …mais le trafic wifi public est autorisé (en primaire) …allez comprendre.

le principe du mesh est simplement : dès qu'un node est vu par la premier station comme sur la copie d'écran il suffit de tapper dans le navigateur l'adresse ip suivie :8080 ou ip:xxx qui dirigea directement sur l'application en fonction (voix ip, serveur web, video) avec une bande passante de 20 mhz disponible. De plus détenteurs d'une licence nous pouvons utiliser des amplis dont notamment l'alfa  (modéle à vérifier) qui délivre 2w. Cet ampli disposant d'une sortie sma on pourra connecter une directive genre gille délivrant 20 db au moins ce qui à l'arrivée devrait permettre des connexions sans doute plus facile que sur 5,7 ghz .

Dernier point une réunion HAMNET était prévue pour le 31 août au niveau des départements 04,05,83 mais la date a été repoussée.

03/09/2013

2 modules alfa de 2 w avec chacun une antenne de 5 db viennent d'arriver et sont immédiatement reconnus par le raspberry. 


Le seul probléme est que le port usb du rpi de delivre pas assez de puissance , j'ai donc fait l'acquisition d'un hub usb alimenté en 220 v. Je reprends mes essais en fin de journée.

l'étape suivante est de connecter une camera et d'envoyer le flux video sur le deuxième raspberry . Différents tutoriaux existent sur le net sur la manière de mettre en place une webcam visible à partir d'un deuxième ordinateur mais ces tutoriaux ne font allusion qu'à une consultation à travers un reseau filaire. Encore un peu de recherches pour arriver à la première étape intéressante.

23/09/2013

avec l'aide de Léo, SWL, nous avons passé un bon moment à tenter de faire tourner mesh 0.2.0 sur rpi mais sans succès d'autant moins avec les alfa. 

Ce week end Scott, vient de mettre en ligne la nouvelle version de Mesh 0.3.0 que je me suis dépéché d'installer sur 2 cartes distinctes mais là encore sans succès ! les mises à jour se font parfaitement mais au moment de changer les paramètres de wan en lan sur le deuxème écran de configuration, le programme ne veut pas sauvegarder les nouveaux paramètres . 

je vais tenter de repartir d'une installation "propre" et non d'une mise à jour histoire de voir si lors de l'installation une erreur ne se produit pas dans les paths.

Je reviens aussi sur ce que j'indiquais dans mon post du 3 septembre en dindiquant que le rpi ne délivrait pas assez de puissance pour alimenter les 2 w de l'alfa..ce n'est pas le cas..le rpi est parfaitement compatible avec l'alfa 2w , c'est bien le programme mesh qui n'est pas compatible avec ce module wifi. Dont acte. Pour les oms intéréssés de se joindre aux essais l'installation de la version se fait ici

15/11/2013

peu d'actus ces dernières semaines si ce n'est la rencontre à Monteux avec des copains aussi intéressés par le sujet de la région Rhone Alpes dont F4EED. 

J'ai été content de constater qu'il y avait un stand de mhz shop avec des vendeurs compétents et pas de petites nouveautés au niveau matériel ubiquiti . 

Les essais au QRA sont au point mort et attendons la mise à jour de la version MESH afin de voir si un update fera enfin démarrer le programme sur mes bécanes. 

06/01/2014

fin d’année très calme pour le hamnet dans le 83  en raison du manque de motivation des oms. Il faut dire que le département, en tout cas la bande cotière est bien desservie par les opérateurs internets et donc les radio amateurs ne voient pas un réel intérêt à monter un intranet. 

C’est bien dommage mais pour l’instant je n’ai pas jeter l’éponge et ce we j’ai eu l’occasion d’avoir longuement l’ami Hervé F1UPV qui a développé pour un réseau associatif dans le 89 en vue de desservir les zones blanches (zone non desservies en internet ) un réseau à base de matériel ubiquiti . Il a attiré mon attention sur les nanostation M5 qui bénéficient d’un nouveau firmware permettant d’améliorer le débit et d’une fonction répétitrice (à paramétrer) transparente, offrant ainsi la même fonction que le HSMM.

 De plus la nanostation m5 disposant de ports rj45, il est facile de connecter directement une caméra dessus , le tout alimenté par un seul POE.

Je pense commander dans les prochaines semaine une nanostation m5 afin de tester le débit et les possibilités. 

27/01/2014

En attendant de commander une naostation M5, j’ai tenté de faire redémarrer un raspberry connecté à une nanostation sur le port rj45. Là je me suis rendu compte que mes essais effectués il y a quelques mois ne donnaient pas le bon résultat c’est à dire la connection immédiate au point d’accès. J’ai donc repris mes tests et aprés pas mal de déboires voici le process à observer :

- faire démarrer le point d’accès  (bullet en dhcp) connecté au routeur en rj45

- faire démarrer la nanostation (pas d’ip static mais en mode dhcp) connectée au raspberry sans allumer le raspberry

- attendre que la rampe de la nanostation détecte le point d’accés (tout passe en rouge)

- allumer le raspberry pi

le routeur va attribuer une adresse ip et dans la page d’administration du routeur vous pourrez apercevoir le raspberry

rasp


Donc avec un coût très raisonnable (raspberry et nanostation) vous pouvez avoir un client qui accéder à un réseau intranet haute vitesse -de 20 à 40 megabytes/s-

suite des essais

ns © ERIC COHEN Tous droits reservés 2017