Hamnet 2.0 SUITE DES ESSAIS -3

Je posséde comme beaucoup d’oms une caméra ip wifi qui dispose d’un port rj45, je me dis qu’en connectant une nanostation sur ce port au lieu de la connecter au raspberry, sans doute sera t-il possible , en disposant de l’adresse ip délivrée par le routeur d’accéder au flux video en HD…et oui ca marche !

 03/02/2014

Aprés avoir essayé sans succés de contacter FT5ZM sur les bandes décamétriques, je me sis dit que j’avais mieux à faire car  je cherchais depuis de nombreuses semaines à vérifier si il était possible de ne se servir que d’une « vieille «  camera video usb connectée à un raspberry pi en vue d’envoyer un flux video en le connectant à une nanostation et bien oui ca marche ! j’ai testé ce week end cette configuration et  le flux envoyé est en 640*480. 

le process : 

connecter en rj45 un raspberry pi à sa box 

 mise à jour du dernier firmware

une mise à jour des paquets : sudo apt-get update puis un petit sudo apt-get upgrade. 

puis suivi de cette video pour l’installation du driver de la camera (a rechercher sur youtube)

et installation des drivers ffmpeg comme indiqué ici 

puis lancer sudo reboot, la camera démarre en automatique lors du démarrage du raspberry. 

déconnecter le cable rj45 reliant la box au raspberry

connecter la nanostation sur le port rj45 ayant sa « rampe » en rouge (ce qui signifie que la liaison avec le point d’accès est validée eh eh un peu de radio…:)

verifier l’adresse ip du rasp avec la fonction ifconfig

en principe vous pouvez éteindre l’écran du rasp si il est connecté à un écran

se mettre sur le second computer et taper dans un navigateur autre que Chrome (c’était là le probléme Chrome n’apprécie pas du tout la manip) l’adresse ip du rasp en rajoutant :8081 ex : 192.168.1.136:8081 (cette adresse est délivrée par le routeur connecté au point d’accès ) et là petit miracle le flux video apparaît !

Donc à ce jour avec un raspi (35 €) , une nanostation (environ 50€) et une camera usb (qui doit être dans la liste des caméras compatibles raspberry quand même-voir google pour trouver la liste) on peut faire de la video en ip sur 5,7 ou 2,4 ghz pour pas cher. 

Bien sûr la qualité n’est pas au rdv , mais, si vous préférez, vous pouvez comander une camera video hd ip dont les prix ont bien baissés ces derniers mois (voir plus haut).

12/02/2014

en suivant le forum  américain, je tombe il y a deux jours sur un message de SP2ONG qui indique que le logiciel HamsrvPi est en beta test sur un site dl. Ce soft faisant donc office de serveur contient toutes les applications pour transformer le rasp en serveur hamnet (wordpress, aprs, messenger, etc…)

Je continue la navigation sur le site dl (Allemand) et me rends compte que nos amis teutons sont réellement en avance sur raspberry pi. Je me dis que cette avancée vaut le coup d’essayer au plus vite et prends contact avec l’on, Franck DL3DCW qui dans la journée, m’indique m’ouvrir un VPN et un lien où télécharger le soft. 

Quelle efficacité ! (vous comprenez mieux pourquoi leur balance commerciale est en excédent de 268 milliards d’€ et nous à - 60 milliards €…)

Pour visiter le site c’est ici  et pour les conseils comment configurer le vpn pour vous connecter par la suite sur le reseau hamnet Allemand et Autrichien où plusieurs raspberry tournent déjà c’est  .

Franck m’a demandé de ne pas diffuser le soft en beta tant que la version officielle n’est pas sortie, donc je respecte sa demande. Prenez contact avec lui il est sympa et très réactif. Danke.

Le fichier à récupérer est une image qui fait plus de 1 giga, qu’il convient d’installer sur une carte SD avec windiskimager  

Par la suite au boot du raspberry les mots de passe sont sysop et hamsrvpi et c’est là que ca se gate car votre clavier est passé en compatibilité caractéres allemand et je tourne en rond pour arriver à recadrer ça.

Bref après quelques modestes configurations en suivant la doc (en jouant aussi avec google) et en lancant startx, le navigateur à l’adresse 192.168.1.200/admin affiche le serveur.   

14/02/2014

bon le premier et vrai probléme est que notre ami DL3DCW étant Allemand il a donc travaillé et « exporté » son travail dans la langue de Goethe et en plus ce coquin a eu l’idée saugrenue de mettre son clavier aussi en mode compatible Angela Merkel résultat : il est impossible de faire quoi que ce soit (en tout cas pour le débutant que je suis) avec le programme.

La première des missions, Jim est de passer le rasp en Français avec un clavier qui va bien. Donc regardez ce lien et suivez les mêmes cases cochées qui elles sont les mêmes quelque soit la langue utilisée. 

sudo reboot

Puis attaquez vous à passer le clavier dans la langue de Molière accessible avec la commande sudo raspi-config. En principe ca devrait aller (clavier generic 105)  …le we s’annonce pluvieux ca tombe bien… 

17/002/2014

J’ai donc réussi ce we a passer le clavier en Français et ai pu aller un peu plus loins dans la configuration du programme hamsrvpi. Une aide des copains maitrisant linux devient indispensable car il y a quelques paramètres sur lesquels il convient d’intervenir qui ne me semblent pas à ma portée. 

j’ai pu modifier quelques données du site web mais pour l’instant la connection avec la clef rtlsdr ne fonctionne pas empéchant la réception des trames packet destinées à alimentéer la page aprs. La clef sub/rtlsdr se teste avec la fonction rtl_test qui semble trouver une perte du nombre d’octets. De même la mise en place du flux video me semble obscure ... 

voici a quoi ressemble le reseau hamnet allemand accessible aussi par internet via un vpn


d’autre part F4EED a publié hier le compte rendu de la réunion hamnet qui s’est tenue le 1 février 2014 sur Lyon. Pleins de choses intéressantes à lire et relire


18/02/2014

voici à quoi ressemble le reseau hamnet en Allemagne, incroyable , non ?

19/02/2014

On parle souvent des routages en automatique (AS64651) (comme au bon vieux temps du flexnet), l’outil indispensable dans tous les nodes est à voir là , (servez vous de la traduction automatique de google) , le microtik analyse les liens et créé sa table de routage permettant aux utilisateurs de naviguer sans avoir à se soucier si le site de xx ou y est accessible.

En vue d’implanter une dorsale (backbone) sur le 83, cet outil sera nécessaire à courte échéance.

21/02/2014

image

Voici une copie d’écran obtenue (via mon reseau local en test) 

la configuration : le raspberry pi sur lequel est implanté hamsrvpi et configuré au minimum (d’autant plus que suite à une erreur j’ai rechargé le programme sur une carte sd neuve et reinstallé le programme, reconfiguré le clavier, remis à jour la distribution debian, et changé quelques paramétres dans le setup, le tout en 1 heure )

- un pc sur lequel sont installés les programmes VLC player et NSVcap (que l’on charge directement à partir du serveur hamsrvpi- page video) et une camera usb logitech des années 80 (non je plaisante) des années 2000 , parametrage de Nsvcap (suivre les copies d’écran qui sont sur le serveur mais ne pas mettre call.ampr.org en serveur de destination mais 192.168.1.200), puis lancer le Nsvcap capture, ensuite taper dans sa barre d’adresse : 192.168.1.200.9000 , accés au serveur video et 192.168.1.200:9000/live.nsv.m3u et là quelques instants après , petit miracle le flux video est présent ! et je vous laisse juger de la qualité. 

Le serveur affiche en temps réel un participant, donc si le serveur était connecté au réseau hamnet vous pourriez avec un simple pc envoyer votre flux sur un serveur xxx

prochain test ce we sur 2.4 ghz et 5.7 ghz dès que ma voix sera off suite au contest SSB du REF

09/05/2014

Peu d’infos ces dernieres semaines si ce n’est que les points d’accés se developpent à travers la France et que de nombreux oms m’interrogent sur de nombreux points liés au developpement de cette activité. 

A noter l’excellente présentation du reseau faite par F4FWH à charger ici afin de présenter le réseau aux oms de la Region du Havre 

30/07/2014

Je suis interrogé régulièrement par des oms qui me demandent où en est le réseau. Réponse : Nulle part. Force est de constater que dans notre département cette activité a peu intéréssé d’oms, non pas par la complexité (j’ai essayé de mettre le maximum d’infos sur ce blog) mais surtout par un manque de compréhension de l’activité en elle même à mon avis. 

De plus notre département est relativement bien desservi en matière d’internet et les oms ont du mal à comprendre la raison de monter quelquechose qui « ressemble » à internet. 

Internet est tout aussi bien implanté en Allemagne et en Autriche et pourtant là bas le réseau Hamnet se porte à merveille. En France, force est de constater que nous sommes sur la pente descendante dans de nombreux domaines. 

Pour info DL3DCW est en train de sortir la version 2 de hamsrvpi contenant une logique svxlink qui couplée à un Baofeng à 40 € permet de mettre en place un relais à peu de frais qui couplé à un serveur hamnet , permettra facilement de faire de la voix IP….sur le réseau DL ou Italien…:)

Je remercie les copains qui m’ont aidé dans nos quelques essais ainsi que le REF83 qui a financé une petite partie du matériel. 

24/10/2014

F6CNB a , lors du salon ham expo du mois d’octobre fait une exposé et mis en ligne son support qui fait le point sur l’état du reseau en france et particulièrement sur la région IDF. Vous trouverez cette présentation ici en pdf. 

24/12/2014

Michel F1RSC vient de publier de plublier sur son blog différentes manip a effectuer notamment comment envoyer les trames aprs reçues avec la clef sdr que l’on ne présente plus via le logiciel hamsrvpi. Je n’avais tenté d’explorer cette manip mais aprés moult essais …nada.  Michel reprends le flambeau , n'hésitez pas à aller consulter son site.

03/08/2017

3 ans se sont écoulés depuis ce dernier paragraphe et il n’est pas un mois sans qu’un OM m’interroge sur l’état du réseau et comment y accéder. 

Ma réponse est trés claire : dans le 83 le réseau n’existe pas et n’existera sans doute jamais. (ceux qui étaient présents à l’AG du 83 en mars ont décidé  -sauf moi- de partager tous les points hauts avec l’ADRASEC afin que cette association installe son propre réseau hamnet avec accès par mot de passe -alors qu’il aurait été facile de partager des plages d’adresses IP mais encore aurait il fallu que la volonté existe). Des liaisons ont lieu de point à point uniquement pour assurer le transport des données des deux relais DSTAR mais pas de backbone.

Seul dans la région parisienne (sous l’impulsion de Remi F6CNB et d’autres OMs) et de Strasbourg (proximité sans doute de l’Allemagne) quelque chose existe. Dans le 06 des essais ont été mené mais je n’ai pas d’infos à ce jour malgré que sur la carte générée par la base allemande donne quelques points. Qui a des infos récentes ?

Le radio amateurisme ne sait pas se réinventer alors que les opportunités sont là. Cette passion est en train de mourir en France et les pouvoirs public se frottent les mains à l’idée de récupérer des bandes de fréquences que nous aurions pu occuper trés facilement. 


ns © ERIC COHEN Tous droits reservés 2017