DMR DSTAR c4fm Liaison INTERNET/HAMNET


C’est en lisant un article sur le site DMR France sur la prochaine installation d’un relais DMR dans le 66 que mon attention a été attiré sur un point qui est fondamental dans l’installation de ce type de relais et qui sans ca perd de son interêt : la liaison internet. 

En effet on le voit parfaitement sur le réseau DSTAR, il est sympa pour un om en portable, avec son pocket de se connecter, en V/UHF sur son relais local et de demander la connexion au réflecteur de son choix (en général le DCS033) ce qui permet d’entamer un QSO (discussion ) avec un correspondant situé à l’autre bout de la France/Suisse/Belgique/Canada… 

La quintessence même de ces réseaux est basée sur une connexion internet hors sur un point haut l’accés internet ne peut se faire que de 3 manières. Soit une connexion a été mise en place par un autre utilisateur du site et accepte de partager cette connexion (donc de diminuer le coût), soit un abonnement est souscrit genre routeur 4g/wifi à la charge du RC ou du ref local soit et c’est un pont est créé en 2,4 ghz/5,7 ou au dessus. Bien entendu je préfére que cette dernière solution soit adoptée. 

J’ai, dans un article précédent,  montré qu’il était possible d’utiliser un wrt54 couplé à un raspberry pi en vue de mettre en place une liaison wifi. Ce même procédé aurait du être mis en place depuis plus d’un an si les oms Français s’étaient plus intéressés au reseau Hamnet. Rien de plus facile si un reseau digne de ce nom avait été mis en place que de faire transiter dans les tuyaux les datas Dstar/c4fm etc…

Aujourd’hui donc les oms/rc vont donc devoir mettre en place ce début de réseau et devraient en profiter pour relire les articles liés à Hamnet afin de penser ce déploiement en terme de réseau et non uniquement faire démarrer les relais. 

Dans l’intervalle les coûts du matériel ont baissé et l’on trouve quantité de matériel performant à bas coût. Mettre en place des pots communs c’est bien mais continuer sur sa lancée c’est encore mieux et les surplus d’€ récoltés pourraient servir dans ces acquisitions.


ns © ERIC COHEN Tous droits reservés 2017